[Zeppo - Eco Anarcore]
Accueil
Biographie Musique
Textes
Concerts
Photos
Vidéos
Affiches
Presse
Fiche technique
Zepprod
Le Chat Dechaine
Liens
Contact

Le phénix noir

Des applaudissements crépitent à droite.
Leurs yeux sont étincelants de joie.
Point de reproche aux dires enflammés ?!
La poisse est l’origine du brasier ?!

Rouge est l’aube, ce 21 décembre. Sombres mines, devant le tas de cendres. Des rêves brisés, partis en fumée,
A l’allure d’un feu de paille, consumés.

Mais les brûlures de l’esprit se soignent. Tantôt attisée, reprendra la flamme. La soif de liberté cautérise. Des pensées la suie ne s’éternise.

Ardente conviction : Monde écologique. Allons au feu ! Au diable béton et briques ! L’oiseau igné recouvrera les airs. Fabuleux phénix noir, libertaire.

Julien 07

………………………………………………………………..............
A la mémoire des murs et des braises qui se baladent
Sous les foyers des poutres la portance de l’air
A bout des bras Multiples s’érige la maison
Oui la paille et la terre ont surpris ces clowns
Ne sachant pas quoi faire ils ont brulé l’histoire
Pour ensuite boucler leur enquête louche derrière

Entreprise suspicieuse des instances judiciaires…
Les médias bavent sur le dos de l’affaire
Paradoxales menaces et paroles en l’air
Quand les discours risibles prônent un développement durable
Entreprise suspicieuse des instances judiciaires…
Les médias bavent sur le dos de l’affaire

L’écolo-capital creuse son trou budgétaire
En symbiose splendide avec le béton et le verre
Sous-vide s’aseptise toute une tendance à vivre
Selon des normes qui spéculent leurs penchants légalistes

Assouvir les désirs techno-logo-cratique
Nourrir le spectacle et la société avec
Pas si belle à voir dans ce béton armé
Là où pullulent tant de merde et de projets insensés

Ni les flammes ni les cendres n’entraveront notre désir de voir tout cet ordre brûler
L’histoire bien ficelé la page tournée, ce qui dérange arrange quand tout est vite oublié

A qui profite le feu ?
Qu’est-ce que cache la fumée ?
Le cortège médiatique apprécie les brasiers
Ni promesse ni attente venant d’autorités
On pissera sur vos tombes sur vos écoquartiers

Abstral Compost 2013